Les annuaires "Pages Blanches"

S’il y a une invention humaine qui a su traverser les siècles en toute résistance, même dans sa forme la plus primitive, ce sont bien les annuaires. Loin d’être de simples pages à feuilleter, les annuaires sont de véritables trésors car non seulement, ils permettent de renseigner sur les coordonnées d’une personne mais ils peuvent surtout être exploités pour trouver des clients potentiels. Les annuaires ont été depuis des lustres les outils préférés des business men. Encore plus au moment où ils ont évolué avec la technologie et sont devenus tellement plus faciles à utiliser. Nous allons parler particulièrement des Pages Blanches qu’on connaît tout simplement comme l’annuaire des particuliers. Mais avant cela, revenons à cette ère où on n’avait que des papiers pour garder les informations ou coordonnées d’une personne ou d’une entreprise.

L’histoire des annuaires

Avant les annuaires Pages Blanches, il y a eu les annuaires tout court. L’histoire nous rappelle qu’à l’origine, il y avait l’almanach. Et pas n’importe lequel : l’almanach royal. Ce fut donc au Moyen-âge. A cette époque, l’almanach royal était utilisé pour inventorier et sauvegarder des informations sur les hauts fonctionnaires de l’Etat ainsi que les professeurs des Universités : en bref, les personnes d’influence de l’époque. Louis XIV a donc ordonné qu’on mette les coordonnées de ces personnes dans le grand livre qui n’était certainement pas à la disposition de tout le monde. Plus tard, vers l’année 1919, l’almanach royal devint l’annuaire de l’administration de l’Etat Français. Mais si on remonte encore plus loin de l’histoire, on sait qu’un autre almanach, plus ancien, plus précieux précédait déjà cet annuaire : l’almanach du commerce et de l’industrie, édité par Sébastien Bottin en 1798. Ce fut ce même Monsieur qui avait par la suite créé le premier annuaire téléphonique qui, jusqu’à ce jour, porte un surnom inspiré de son nom : le Bottin. Officiellement, le premier annuaire téléphonique fit donc son apparition vers 1880. Il était seulement composé de 200 abonnés. Presque un siècle plus tard, un premier essai pour un annuaire téléphonique électronique fut réalisé. Les ères des livres s’apprêtaient donc à disparaître. Même si, ça n’a pas véritablement disparu jusqu’à maintenant. Vers 1983, on assistait à l’entrée du minitel sur le marché téléphonique ainsi que du vidéotex. Le premier provenait de la France tandis que le second provenait de la Suisse. Ce fut une véritable révolution. Les annuaires téléphoniques ont connu un véritable succès à un point où en 1986, on comptait plus de 7 millions d’heures passées par les gens sur l’annuaire électronique.

Les différentes sortes d’annuaires

Les supports des annuaires ont évolué avec le temps et la civilisation. Il était prévisible qu’internet allait remplacer les papiers où étaient édités les annuaires au tout début. Or, si les papiers ont été quasiment remplacés par internet, ce n’est pas pour autant que les annuaires en papier ont disparu. Au contraire, ils existent encore et notamment, dans les pays en développement où internet n’est pas encore à la portée de tous. Finalement, c’est un peu comme avec tous les changements dus à la civilisation. Par conséquent, on compte encore de nos jours 3 types d’annuaires selon leur support.

  • Les annuaires en papier : On les voit encore dans certains pays et même dans quasiment tous les pays. Ce sont les annuaires traditionnels présentés sous forme de livres qu’on peut feuilleter. Généralement, les informations sont subdivisées en départements, régions ou territoires et par ordre alphabétique. L’annuaire en papier contient les annuaires pour les professionnels et pour les personnels.
  • Les annuaires en ligne : On les voit partout à cette ère où on ne peut plus se passer de la technologie. Ce sont actuellement et ce, partout dans le monde, les annuaires les plus consultés. D’ailleurs, ils sont plus faciles à utiliser. On ne dépense pas beaucoup de temps en les utilisant. Les annuaires en ligne sont de véritables moteurs de recherche même s’ils ne le seront jamais. Les concepteurs des sites d’annuaires ne ménagent d’ailleurs pas leurs ressources pour mettre en œuvre des fonctionnalités innovantes.
  • Les annuaires en ligne et sur mobile : Parce que le nombre des mobinautes ne cesse d’augmenter, les sites d’annuaires sur mobile sont de plus en plus nombreux et sont de plus en plus consultés. Les développeurs créent aussi de plus en plus d’applications mobiles utilisables sur smartphone et qui permettent une navigation et une utilisation plus faciles sur mobile. Cette innovation est d’ailleurs de plus en plus impressionnante dans la mesure où on peut même localiser un utilisateur mobile grâce à un GPS intégré au téléphone et l’annuaire s’adapte ainsi en fonction de la zone géographique où se trouve l’utilisateur.

Les annuaires « Pages Blanches » proprement dits

Par définition, un annuaire Page Blanches est l’annuaire des particuliers, c’est-à-dire l’annuaire qui contient les informations et coordonnées des particuliers dans une zone géographique bien précise. Mais Pages Blanches représente aussi une entreprise. Celle qui édite les annuaires en fait. Un annuaire Pages Blanches sert donc à trouver une personne en particulier, à la localiser et à trouver son numéro de téléphone ou son adresse email.

Les Pages Blanches dans les pays du monde

Les annuaires Pages Blanches sont présents partout dans le monde qu’ils soient en papier ou en ligne. Le fonctionnement de ces annuaires est le même tandis que leur nom diffère d’un pays à un autre. Mais on s’accorde à dire que les termes « annuaires Pages Blanches » sont apparus pour la première fois aux Etats-Unis. D’ailleurs, l’évolution des annuaires téléphoniques s’était surtout faite remarquer aux Etats-Unis, dans le Connecticut avec l’installation du premier réseau téléphonique. Voyons maintenant pays par pays l’évolution des Pages Blanches.

Aux Etats-Unis

Comme nous avons dit plus haut, les annuaires téléphoniques ont pris leur source aux Etats-Unis. Vers 1878, ce fut Alexander Graham Bell qui a eu l’idée de le créer juste après l’installation du premier réseau téléphonique. Les annuaires n’étaient à l’époque que de simples papiers imprimés et édités. Ce fut lorsque le téléphone connaissait vraiment un succès que les annuaires téléphoniques commençaient à être volumineux. Aux Etats-Unis, il faut s’abonner à l’annuaire avant d’y avoir accès. Et le contenu des Pages Blanches couvre uniquement la ville ou le district de l’abonné. C’est le « Federal Communications Commission » qui gère les services de téléphonie.

Au Canada

Le début de l’utilisation des annuaires était à la même époque que celle de l’installation du réseau téléphonique aux Etats-Unis. Les Canadiens ont ainsi commencé à utiliser les annuaires Pages Blanches en même temps que les Etats-Unis.

En France

Les Français ne connaissaient le réseau téléphonique que vers 1883. Ce fut la Société Générale du Téléphone qui installait la première connexion. Mais l’évolution de l’utilisation des téléphones fut très rapide. Vers 1914, 300000 téléphones ont été utilisés en France. Mais les annuaires étaient déjà connus et utilisés au pays étant donné que les premiers annuaires du commerce et de l’industrie ont été édités dans ce pays. De nos jours, la France est le pays qui utilise le plus les annuaires Pages Blanches.

La Grande Bretagne

L’installation du premier réseau téléphonique en Grande Bretagne fut vers 1879. A Londres plus précisément. Un an après, le premier annuaire fut édité mais ce n’est que 16 ans après que tous les utilisateurs de téléphone du pays sont tous inscrits dans l’annuaire. A l’époque, ce fut le « General Post Office » qui gérait le réseau téléphonique. Mais la plus grande part du marché appartenait à British Telecom qui était connu comme le plus grand opérateur du pays.

Les annuaires ont beaucoup évolué depuis tout ce temps et ce, dans n’importe quel pays. Et bien évidemment, l’accès aux annuaires aussi. Parce qu’autrefois, il n’était pas évident d’avoir accès aux annuaires. Sauf les abonnés y ont accès et d’ailleurs, si on n’habite pas dans la zone géographique de la personne qu’on recherche, on est contraint de payer pour pouvoir consulter les annuaires dans les autres régions ou districts. Mais cette situation a changé. Plus tard donc, on pouvait avoir les informations qu’on voulait grâce à un simple appel à l’opérateur de l’annuaire, un appel qui, toutefois, fut taxé par les services téléphoniques.

Comment fonctionnent les annuaires Pages Blanches?

Les annuaires Pages Blanches en papier sont généralement édités par ordre alphabétique. Une personne qui veut consulter un particulier dedans doit donc feuilleter le grand livre afin de trouver ce qu’elle recherche. Mais par l’arrivée des annuaires en ligne, ceux qui sont en papier sont de moins en moins consultés parce qu’il faut l’avouer, on dépense beaucoup de temps lorsqu’on feuillette un annuaire en papier sans toutefois être sûr si on va trouver les coordonnées de la personne qu’on veut trouver.

Le fonctionnement des annuaires en ligne est tout autre.

Tout d’abord, il faut savoir que pour être vu dans un annuaire Pages Blanches en ligne, il faut y inscrire vos données, informations ou coordonnées. Un annuaire en ligne est universel. Pour cette raison, une fois que vous avez décidé d’entrer vos coordonnées dedans, cela peut être vu partout dans le monde surtout si l’annuaire est bien positionné dans les moteurs de recherche. D’ailleurs, les sites d’annuaires en ligne sont très utilisés pour le référencement des blogs ou des sites web surtout s’il s’agit d’un site local. Il y a donc des annuaires gratuits c’est-à-dire des annuaires qui permettent une inscription gratuite. Il y en a d’autres qui sont payants c’est-à-dire que ceux-ci requièrent une certaine somme pour l’inscription. Ils fonctionnent plutôt en termes d’abonnements et d’ailleurs ils offrent de meilleurs services. Il ne faut tout de même pas écarter le fait que puisque ces annuaires permettent à tout le monde d’accéder à vos informations, il existe certains risques qui pourraient porter atteinte à votre vie privée et même à votre sécurité. Heureusement que plusieurs Lois et décrets réglementent l’édition des annuaires et ils sont aussi valables pour les annuaires en ligne. En effet, ces Lois et Décrets ont pour raison d’être de protéger les droits des abonnés notamment en rappelant aux compagnies de téléphonie leurs obligations par rapport à ces particuliers. Et parce que les informations et données peuvent être inscrites par les opérateurs téléphoniques sans même que vous le sachiez, la Loi est claire que vous aurez le droit de vérifier et de faire une réclamation dans le cas d’un abus. Vous aurez également le droit de choisir de ne pas publier vos coordonnées. Il est dans l’obligation des éditeurs de respecter le choix des utilisateurs.

Ne confondez pas annuaire Pages Blanches et moteurs de recherche

Parce que les 2 servent tous pour la recherche. La grande différence réside dans les résultats de recherche. L’annuaire Pages Blanches affiche des coordonnées dans ses résultats tandis qu’un moteur de recherche affiche des sites web dans ses résultats. Il est même tout à fait possible qu’un annuaire Pages Blanches s’affiche dans les résultats de recherche d’un moteur de recherche. Le plus connu des moteurs de recherche est certainement Google. Yahoo est parfois considéré comme un moteur de recherche. Or, c’est un annuaire. Lorsque vous faites des recherches d’annuaires Pages Blanches sur internet, faites bien attention de ne pas tomber dans des blogs qui parlent de Pages Blanches. Ce ne sont pas les véritables Pages Blanches mais seulement des sites qui en parlent.

En revanche, si vous voulez effectuer des recherches dans un annuaire PB, vous aurez 2 options à savoir la recherche « express » et la recherche « détaillée ». Cette 2e option vous permettra d’avoir des résultats plus détaillés. C’est d’ailleurs le grand avantage d’un annuaire en ligne additionné de la rapidité dans l’apparition des résultats. En revanche, pour s’inscrire dans l’annuaire, rien de plus simple, il suffit de remplir un formulaire, d’attendre d’être validé et de bénéficier ensuite d’une visibilité dans l’annuaire. Si vous voulez vous désinscrire, il y a une démarche très claire à suivre.

L’avenir des annuaires Pages Blanches reste prometteur. C’est sûr qu’ils ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Ils suivent tout simplement le courant de l’innovation et de la technologie.